Déjà au IXe siècle, existait probablement à cet endroit une chapelle dédiée à Saint Michel. 
Au XIe siècle elle fut remplacée par une église romane qui prit en 1047 le nom de “collégiale’. Les reliques de Sainte Gudule y furent transportées: l’ église prit alors le nom de “Collégiale de St Michel et Ste Gudule”. 
En février 1962, elle prit le titre de” Cathédrale St-Michel” pour être promue avec la cathédrale St Rombaut à Malines, “siège de l’archevêque de Malines-Bruxelles”. 
La construction de l’église actuelle, de style gothique brabançon, débute par le choeur en 1226; la nef et le transept sont des XIVe et XVe siècles. 
La façade, de style français, est surmontée de deux tours, supposées être l’oeuvre de Jan van Ruysbroeck. 
A voir: Vitraux (XVIe s.), confessionnaux (XVIe s.), chaire de vérité (XVIIe s.), carillon (1975). 

La Cathédrale a été complètement restaurée de 1982 à 1999. A cette occasion, on découvrit les vestiges de l’ église romane ainsi que la crypte romane située sous le choeur actuel. Aujourd’hui encore, ce lieu de prière reste l’écho des manifestations de la vie nationale, sociale, religieuse et culturelle de la ville et du pays.

Saint-Michel est également le lieu privilégié des rencontres oecuméniques et accueille aussi des spectacles artistiques. 

 

Sourced through Scoop.it from: www.cathedralisbruxellensis.be

See on Scoop.itDiscover Brussels – Brussel ontdekken – Découvrez Bruxelles

Advertenties